YAnN VieT JaZz aNd CRunCh GuiTaR

# Extraits de presse autour de "La Javanaise"

«…Vous aimez les mélodies élégantes et aériennes ? Les avalanches de notes d’un certain type de jazz ont tendance à vous assommer ?  Voilà un CD qui devrait vous ravir !

Yann Viet, Marc Eliard et Sylvain Gontard ont réuni pour nous des mélodies arrangées avec beaucoup de goût. Comme toujours avec ce type d’exercice, le plaisir lié à l’évocation d’un air connu se mélange à la découverte d’arrangements inédits.
Sur les 19 plages de cet album, 6 sont des compositions de Yann Viet et 9 proviennent de mélodistes français  (Barbara, S. Gainsbourg, M. Legrand, L. Ferré, C. Aznavour, G. Brassens et J. Brel)…Les quatre autres sont des  tubes intergalactiques incontournables.
Parmi les adaptations de chansons françaises, j’ai du mal à faire un choix... J’aime particulièrement La Javanaise d’après Serge Gainsbourg et Les Insomnies d’après Barbara mais les visions proposées de La Bohème et Avec Le Temps sont elles aussi d’une  troublante beauté.
Sur l’ensemble de ce CD, on sent le mélange d’influences très variées :  Chet Baker et son  trio jazz «de référence»;  J.S. Bach pour la finesse de l’écriture contrapuntique.
Même si les ambiances changent beaucoup,  les mélodies sont toujours reines. Yann Viet, Marc Eliard et Sylvain Gontard s’amusent à superposer des voix dotées de vies propres pour nous offrir un  succulent mille-feuille musical. Cela donne finalement à cet album une indéniable unité.
Les parties «pour guitare seule» mettent en évidence le «toucher» tour à tour énergique, précis et délicat de Yann Viet...un vrai régal ! 
Cerise sur ce gâteau déjà excellent, la pochette et le livret qui l’accompagne sont élégants et très soignés.

Alors, n’hésitez plus !!! »

Hubert BAYET pour LAGUITARE.COM (Février 2011)

 


You do like elegant and ethereal melodies? The flood of notes in some jazz's styles tend to get you bored? Here is a CD that should delight you! Yann Viet, Marc Eliard and Sylvain Gontard have gathered for us some melodies arranged with taste. As always with exercises of this type, the pleasure linked to the mention of a familiar tune is mixed to the discovery of unheard arrangements. Of the nineteen tracks of this album, six are Yann Viet's compositions and nine come from french melody composers (Barbara, S. Gainsbourg, M. Legrand, L. Ferré, C. Aznavour, G. Brassens and J. Brel). The two remaining are intergalactic hits. Among the french songs’ adaptations, it's hard for me to make a choice. I especially love La Javanaise from Serge Gainsbourg and Les Insomnies from Barbara, however the proposed outlooks of La Bohème and Avec Le Temps have an unsettling beauty.

Overall the CD, we can feel a variety of mixed influences: Chet Baker and his reference jazz trio, J.S. Bach for the delicacy of the contrapuntal writing. Even if the atmospheres change a lot, the melody is always

sovereign. Yann Viet, Marc Eliard and Sylvain Gontard enjoy themselves, stacking voices living their own lives to offer us a delicious musical millefeuille. In the end, it gives to this album an undeniable unity. The parts "for guitar only” highlight Yann Viet's touch, dynamic, then precise and delicate... a real delight.

 On the top of all this, the sleeve and booklet coming with the CD are thorough and stylish... So... Don't hesitate anymore!!!

 

Hubert BAYET for LAGUITARE.COM (Februrary 2010)

 

 

 

Inspirés par le trio que formait Chet Baker avec le guitariste Philip Catherine et les contrebassistes Jean-Louis Rassinfosse ou Hein van de GeijnYann VietMarc Eliard et Sylvain Gontard adaptent ici quelques classiques de la grande chanson française : « Les Passantes » de Georges Brassens, « Les Insomnies » de Barbara, « Avec le temps » de Leo Ferré, « La Bohème » de Charles Aznavour. Figurent aussi au répertoire, « Chemin de la Montrée » et « Panini Blues », des compositions de Yann Viet, bien intégrées à l’ensemble. Servis par de bons musiciens en complète symbiose avec le projet, les arrangements du leader restituent avec musicalité et délicatesse les ressources de l’entrelacs guitare-contrebasse-trompette. Il en ressort un album agréable qui n’est pas véritablement un disque de jazz mais qui s’écoute avec un grand plaisir. Et c’est bien là l’essentiel.

 

Alain Tomas (Jazz Hot, décembre 2013)

# Interviews

# Extraits de presse autour de "Life On Mars?"

« Avec son bassiste Marc Eliard, l’artiste nous offre un superbe voyage qui abolit les frontières des genres pour nous emmener loin, très loin… Les grandes chansons françaises, quand elles sont choisies impeccablement, ont beaucoup de points communs avec le jazz, qui s’est souvent nourri d’airs populaires, fredonnés dans la rue, sans élitisme, par pur plaisir. À l’origine, une attitude fraîche et ouverte, que Yann Viet a su préserver dans son second album, à l’écart des étiquettes, en sachant juste rester solaire et généreux. »


“With Marc Eliard, his bassist, the artist gifts us with a wonderful voyage, abolishing boundaries between genres to take us far far away.... Great french songs, when they are perfectly chosen, have a lot in comon with jazz, often nourished by popular airs, hummed in the street, without elitism, for pure pleasure. At the source, a fresh and open attitude, preserved by Yann in his second album, far from any label, just remaining solar and generous.”


(Olivier Bride, Guitarist & Bass Magazine, june 2016)



"Avec ce vrai-faux double album, le guitariste de jazz Yann Viet nous prouve qu’il excelle dans un art bien difficile : celui de revisiter avec intérêt et pertinence les morceaux des musiciens qui ont influencé son parcours, de Thelonious Monk à Charlie Parker, en passant par Pat Metheny, David Bowie et Serge Gainsbourg. Il parvient même à émailler ses adaptations de compositions personnelles sans que cela ne semble présomptueux. D’un bout à l’autre de ce LiFe oN MArS ?, Viet et ses musiciens (Marc Eliard à la basse, Michel Jullien à la batterie, William Lecomte aux claviers, Sylvain Gontard et Gilles Relisieux aux trompettes et Jaco Largent aux percus) malaxent le matériau musical avec la même expression et la même fluidité, d’où une homogénéité, entre thèmes empruntés et mélodies originales. Le moment « guitaristique » le plus fort de cet opus est sans aucun doute le somptueux arrangement du « Life On Mars » du grand Bowie pour guitare seule, sur lequel Yann esquisse la mélodie tout en arabesques, usant de ses techniques de réharmonisation pour nous perdre dans un océan de beauté. Un album tout spécialement dédié aux amateurs de jazz, d’improvisation et de belle guitare."


Through this authentic fake double album, guitarist Yann Viet demonstrates he shines in a very difficult art, as he revisists with interest and pertinence pieces of musicians such as Thelonious Monk, Charlie Parker, Pat Metheny, David Bowie or Serge Gainsbourg, who influenced his path. He even succeds in adding his own compositions to his adaptations without appearing to be presumptuous. From one end of this "LiFe oN MArS?" to the other, Viet and his musicians (Marc Eliard on the bass guitar, Michel Julien on the battery, William Lecomte on keyboards, Sylvain Gontard and Gilles Relisieux on the trumpet and Jaco Largent on drums) handle the musical material with the same expression and the same flexibility, maintaining consistency between covered themes and original melodies. From a "guitaristic" point of view, the strongest moment of this opus is, without a doubt, the somptuous arrangement he made of the great David Bowie's "Life on Mars?", for guitar only. On this piece, Yann draws the melody all in arabesques, using his re-harmonisation skills to get us lost in an ocean of beauty. This album is especially dedicated to jazz, improvisation and beautiful guitar lovers.

 

 (Ludovic Egraz, Guitar Xtreme juillet-août 2016)



« Life On Mars ? » reprend des tubes tels ceux de Monk, Bowie, Mancini, Jarrett, Catherine.

14 morceaux durant lesquels le guitariste, compositeur et arrangeur, qui fait partie de la lignée des grands mélodistes comme Philip Catherine, Charles Loos ou Pat Metheny prouve son raffinement : Un toucher excellent, de belles mélodies, de superbes compositions !

 

"Life On Mars?" covers hits as Monk's, Bowie's, Mancini's, Jarrett's, Catherine's. The guitarist, composer and arranger, in the tradition of great melodists such as Philip Catherine, Charles Loos or Pat Metheny, proves his refinement on 14 tracks : an excellent touch, beautiful melodies, superb compositions!


(Charlotte Munoz, Nouvelle Vague, may 2016)



Album « LiFe On MArS ? » : beaucoup de standards et de refrains populaires dans la musique de ce double album (agrémenté de 14 partitions), quelques belles compositions du guitariste et surtout beaucoup de bonheurs (musicaux) à partager grâce au talent incontestable de cet instrumentiste hors pair qui, simplement, nous enchante.


« LiFe On MArS ? » by Yann Viet  :  a lot of classics and popular choruses in this double album's music (adorned with fourteen scores), some beautiful compositions by the guitarist and, above all, a lot of (musical) hapiness to share thanks to this great instrumentalist's undeniable talent. He simply delights us.


(Michel Arcens, June 2016 http://notesdejazz.unblog.fr/)



« Je trouve ce double album tout simplement beau. Pas seulement celui d'un guitariste émérite, avec une science des harmonies et des couleurs remarquables, mais aussi celui d'un vrai musicien qui écrit et pense à mettre en valeur ses partenaires, chose rare dans l'univers assez égocentriste des guitaristes. »


I find this double album is simply beautiful.  Not just being an outstanding guitarist's, with a remarkable science of  harmonies and colours but also a true musician's, who composes and thinks of bringing out his partners, rare thing in the self-centered world of guitarists.

 

 (Bob Bonastre, july 2016)



" Après La Javanaise, sorti en 2010, voici le nouveau bébé du guitariste compositeur Yann Viet. Le trio de base historique formé avec le bassiste Marc Eliard et le trompettiste Sylvain Gontard, est rejoint par Michel Jullien (batterie), Gille Relisieux (Trompette), William Lecomte (mélodica, orgue B3) et Jaco Largent (percussions). Cette fois encore, le répertoire est constitué pour moitié de reprises très personnelles de chansons françaises ou standards de jazz et d’originaux signés Yann Viet, sans oublier cette version de « Life On Mars ? » de David Bowie à la guitare acoustique en solo. Marc Eliard, très impliqué, navigue sur les différents titres entre basses électriques frettées et fretless, contrebasse, basse électroacoustique et même accordéon. Dès le premier morceau, le sublime « Moon River », il prend un chorus de basse électrique, puis récidive à la fretless sur « Aurora » et à la contrebasse sur l’immortel « Chez Laurette » de Michel Delpech. Cette très belle diversité instrumentale reflète celle du projet dans sa globalité et de ses arrangements remarquables. A noter que cet album contient un second CD avec des bonus ainsi que la plupart des partitions de l’album au format PDF, une heureuse initiative. "


After "La Javanaise", released in 2010, here comes guitarist Yann Viet's new baby. The initial trio formed with bassist Marc Eliard and trumpet player Sylvain Gontard has been joined by Michel Jullien (battery), Gilles Relisieux (trumpet), William Lecomte (melodica, B3 organ) and Jaco Largent (percussions). Once more, the repertoire is made half of very personal covers of french songs and jazz standards and of Yann Viet's original compositions as well, not to mention a version of David Bowie's "Life on Mars ?" on the acoustic guitar in solo. Marc Eliard, deeply involved, sails through the various titles between electric basses (fretted of fretless), double bass, electro acoustic bass and even accordion. From the very first piece, the exquisite Moon River, he plays a chorus on the electric bass, and then continues on the fretless on "Aurora" and on the double bass on Michel Delpech's eternal "Chez Laurette". This very beautiful instrumental variety reflects the project in its entirety with its remarkable arrangements. Note that the album contains a second CD including bonuses as well as most of the track's music sheets in PDF format - an excellent initiative. 

 

 (Bassiste Magazine, septembre 2016)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Un de mes objectifs quand j’improvise, c’est d’être le plus lisible possible et de parvenir, dans le meilleur des cas, à aller d’un point A à un point B avec une seule idée, pas 36. D’être plus dans l’horizontalité et dans quelque chose de l’ordre du développement que dans la verticalité. Que d’une façon ou d’une autre la mélodie soit toujours présente… »

 

“One of my goals when improvising, is to be the most approachable and in the best case, to go from point A to point B following one only idea, not thirty-six. To preserve horizontaly and some sort of development rather than verticality.  That somehow the melody always remains present... »